Tomates, Serre mauvais temps ...

Semis, culture, traitements, vos problèmes de culture.

Modérateurs : Mike Lyne, Espiets

Avatar de l’utilisateur
verger
Messages : 236
Inscription : 14 Fév 2010 13:30
Localisation : Labarthe Inard, France

Tomates, Serre mauvais temps ...

Messagepar verger » 05 Juin 2013 18:10

Nous découvrons les joies d'un serre, aluminium et verre sur muret, au pied des Pyrénées.
Après l'épisode de ces dernières semaine de pluie, nous venons d'avoir deux jours de soleil et les tomates font la gueule, malgré les arrosages quotidien.

Image

Je m’inquiète de la suite ...
Nous sommes partis pour des ombrages, intérieur et extérieur avec des plantes (curcubitacéee, chayotte ...) mais elle ne pousse pas avec ce temps ...
Quelqu'un as-t-il un retour sur d'autre type d'ombrage (blanc Espagne, treillis ...) ? ou d'autres idées.

Le thermomètre est montée à plus de 50°C !!!!, mais je ne pense pas qu'il représente la température de l'air. La serre est ventilé par des vasistas automatique, et a un bassin d'eau.

Avatar de l’utilisateur
jeanmi22
Messages : 14145
Inscription : 01 Jan 2009 23:26
Localisation : En Bretagne à Ploubalay 22

Messagepar jeanmi22 » 05 Juin 2013 18:43

Salut Verger, il faut aérer un maximum, je pense que que des vasistas auto ne sont pas suffisant.

Sinon, pour ce qui est de l'ombrage, je pense que nombre de serristes utilisent du blanc d'Espagne, je crois bien que Eric34 fais comme celà, de plus il utilise un système de brumisation, que l'on doit pouvoir remplacer par un bon coup pulvérisateur rempli d'eau .

Salut de Bretagne ou il a fait très beau aujourd'hui :coucou: :coucou:

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53194
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 05 Juin 2013 19:36

Blanc d'Espagne , voile d'ombrage , le top, c'est la brumisation , j'envisage un ventilateur.
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Bernard

Messagepar Bernard » 05 Juin 2013 20:59

Tu dois d'une manière générale pour beaucoup de plante éviter de dépasser 35 ° car, même pour des piments c'est trop, la plante se met en mode "survie" ce qui veux dire qu'elle se débarrasse d'abord de ses fleurs puis de ses feuilles. Et la pollinisation ne se fait plus au delà de 35 °.

Tu peux ouvrir la porte et le fenêtre de toit quand tu as plein soleil

Avatar de l’utilisateur
verger
Messages : 236
Inscription : 14 Fév 2010 13:30
Localisation : Labarthe Inard, France

Messagepar verger » 05 Juin 2013 21:13

Espiets a écrit : le top, c'est la brumisation .


En permanence, ou plusieurs fois par jour ou ?
On ne risque pas de brûler avec le soleil ?

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53194
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 06 Juin 2013 07:14

9a faudrait demander à Eric , il me semble que c'es plusieurs fois par jour, Christian m'ayant dit que la sensation est très agréable lorsque ça se met en route. Pour commencer, je verrai bien un jet d'eau dans ton bassin.
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
Francism
Messages : 216
Inscription : 16 Août 2011 18:32
Localisation : Picardie

Messagepar Francism » 07 Juin 2013 08:26

Conduire une culture sous serre permet bien des choses mais c'est aussi une technique. Il ne suffit pas "d'avoir un toit". Certains disent même que la culture sous serre c'est pire pour le mildiou. En fait cela permet certaines choses mais elles ne sont pas automatiques.
L'excès de chaleur est un des principaux problèmes. Rien d"étonnant "stocker" de la chaleur c'est ce que l'on recherche. Il y a quelques semaines je devait encore chauffer la nuit, sinon il y avait risque de gel et ventiler la journée pour éviter l'excès de chaleur.
Sans intervention j'aurais régulièrement plus de 50°. Voilà ce que je fais :
- il faut d'abord des ouvertures de préférence favorisant un courant d'air.
- j'ai un gros ventilateur couplé à un thermostat qui fonctionne au delà d'une température et s'arrête en dessous d'une autre.
- je couvre le toit et les côtes le plus au soleil.

S'il n'y a pas de vent dans le sens des ouvertures je dois absolument ventiler.
Pour ombrer j'utilise des bâches vendues dans les magasins de bricolage (vertes ou bleues) pas très esthétique mais beaucoup moins cher que les filets d'ombrage. Les produits à badigeonner j'ai essayé ça part à la première pluie.

Quand il fait très chaud je répands de l'eau. Si les tomates n'ont pas besoin d'être arrosées j'arrose dans les allées et aux endroits où il n'y a rien (c'est rare !). L'effet est assez rapide.

Avatar de l’utilisateur
Raejewurm
Messages : 316
Inscription : 01 Mai 2013 13:46
Localisation : Graffenstaden Bas-Rhin (Alsace)

Messagepar Raejewurm » 09 Juin 2013 21:28

Maintenir le sol et le paillage humide (ainsi que les éléments maçonnés qui font accumulateur) est une priorité pour la gestion de la température pendant les périodes de fortes chaleurs. J'arrose aussi copieusement les allées dès le matin mais il faut surtout que cet "excès" soit résorbé le soir pour diminuer la condensation nocturne. J'utilise aussi un filet pour l'ombrage.

L'effet de refroidissement est obtenu par l'évaporation de l'eau grâce au vent (ou courant d'air). Le vent force l'eau à s'évaporer et extrait ainsi les calories du sol.

C'est l'effet de la sortie de l'eau ou de la douche quand le film d'eau sur la peau sèche. La sensation de froid est amplifiée s'il y a du vent.

Mettre une bassine remplie d'eau ne sert à rien.

Je vais à nouveau surveiller les valeurs cette année (pas fait en 2012)

Image
----> Juste pour rire !

Jardiner: verbe intransitif, art pratiqué le plus souvent en amateur et qui consiste à enfouir les petits tracas du quotidien.

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53194
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 14 Juin 2013 20:10

j'ai ombré le toit de la serre avec de la toile de paillage.
Image
La température est passée de 40° à 30° en 1/4 d'heure
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
aflo59
Messages : 13555
Inscription : 12 Juin 2007 20:47
Localisation : région Lilloise (Willems)

Messagepar aflo59 » 14 Juin 2013 21:07

efficace.
On voit bien pourquoi tu conserves les galets. :D


Le bonheur n'est jamais offert, Il se gagne, il se goûte,
Et c'est autour d'une table qu'il se partage.

Avatar de l’utilisateur
Raejewurm
Messages : 316
Inscription : 01 Mai 2013 13:46
Localisation : Graffenstaden Bas-Rhin (Alsace)

Messagepar Raejewurm » 14 Juin 2013 22:49

Pour l'ombrage j'utilise un filet vert 45% (7m x 6m - 64€) (106 grs/m2)

et j'ai ainsi suffisamment de clarté les jours couverts.

Image
----> Juste pour rire !



Jardiner: verbe intransitif, art pratiqué le plus souvent en amateur et qui consiste à enfouir les petits tracas du quotidien.

Avatar de l’utilisateur
Raejewurm
Messages : 316
Inscription : 01 Mai 2013 13:46
Localisation : Graffenstaden Bas-Rhin (Alsace)

Messagepar Raejewurm » 22 Juin 2013 23:45

Pour la prise de la température dans une serre, il faut appliquer certaines règles:

- ne pas être exposé aux rayons du soleil
- être dans le courant d'air (mais pas trop)
- positionner les thermomètres à la bonne hauteur (2/3 de la hauteur totale)
- disposer d'un moyen de comparaison immédiat
(j'ai 2 capteurs électroniques + liaison radio vers la maison avec alarme en cas de dépassement de la valeur de consigne et un bon vieux thermomètre à mercure)

Image

Image
----> Juste pour rire !



Jardiner: verbe intransitif, art pratiqué le plus souvent en amateur et qui consiste à enfouir les petits tracas du quotidien.

Avatar de l’utilisateur
Espiets
Administrateur - Site Admin
Messages : 53194
Inscription : 17 Août 2006 16:46
Localisation : haute-garonne sud (600m)
Contact :

Messagepar Espiets » 29 Juin 2013 20:54

Pour aérer plus efficacement la serre , nous avons enlevé un panneau au fond.
Le voile vert était efficace, mais enlevait trop de lumière, alors nous avons blanchi le toit .
Image
Les fenêtres de toit ne suffisaient pas.
Béatrice
Puissiez vous récolter au centuple ce que vous avez semé .
http://semences-partage.net/viewtopic.php?f=249&t=16691

Avatar de l’utilisateur
jeanmi22
Messages : 14145
Inscription : 01 Jan 2009 23:26
Localisation : En Bretagne à Ploubalay 22

Messagepar jeanmi22 » 29 Juin 2013 21:42

Bonne décision :supertop:

Avatar de l’utilisateur
Raejewurm
Messages : 316
Inscription : 01 Mai 2013 13:46
Localisation : Graffenstaden Bas-Rhin (Alsace)

Messagepar Raejewurm » 29 Juin 2013 23:22

Un peu de lecture:
La serre fonctionne comme un piège qui capte la lumière et la transforme en chaleur qu'elle conserve.
Ce phénomène est de la plus haute importance pour la culture sous abri mais devient problématique les jours de grande chaleur.
Si l'effet de serre est plus gênant dans une serre d'amateur que dans une serre de professionnel, c'est en raison du rapport entre la surface vitrée et surface au sol, ainsi que la proportion de surface vitrée par rapport à la capacité de ventilation.
Dans une petite serre, la surface vitrée est environ trois fois plus importante que la surface au sol alors que, dans une serre professionnelle, elle n'est qu'une fois et demie supérieure.
Une serre d'amateur de 10 m2 compte environ 30 m2 de vitrage tandis qu'une serre professionnelle de surface identique n'en a que 15 m2.
L'effet de serre est de ce fait beaucoup plus important dans la première que dans la seconde.
Une autre différence entre serre d'amateur et serre pro est que cette dernière comporte le plus souvent une ouverture dans chaque pignon, qui garantit une ventilation parfaite.
Etant de surcroît deux à trois fois plus grande (haute) qu'une serre d'amateur, l'effet de cheminée, qui détermine la vitesse de ventilation, est beaucoup plus important.

Source: Construire et aménager une serre de Helge Petersen - Editions EYROLLES
----> Juste pour rire !



Jardiner: verbe intransitif, art pratiqué le plus souvent en amateur et qui consiste à enfouir les petits tracas du quotidien.


Revenir vers « Techniques de culture de la tomate »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités