Est-ce vraiment possible ?

Semis, culture, traitements, vos problèmes de culture.

Modérateurs : Espiets, Mike Lyne

Avatar de l’utilisateur
willy59210
Messages : 515
Inscription : 29 Mars 2012 09:08
Localisation : Coudekerque-branche, Loos et Rousies

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar willy59210 » 21 Juil 2016 13:54

:oops: Ma méthode de prélèvement des graines ne permet pas tellement le collage de spores sur des semences :

- extraction des graines du fruit à la petite cuillère (ou toute autre pointe permettant de les expulser de leurs alvéoles),
- macération dans leur jus durant une petite semaine dans un contenant protégé par une moustiquaire jusqu'à dissolution complète de la gelée,
- rinçage à grande eau dans un chinois à maille très fine, pour séparer les semences d'éventuelles impuretés (déchets de pulpe, autres particules non-identifiées),
- séchages multiples entre deux feuilles de papier essuie-tout jusqu'à disparition de toute auréole d'humidité sur le Salopin :mrgreen: ,
- maintien dans une feuille d'essuie-tout repliée et étiquetée pendant quelques jours pour séchage à cœur,
- transfert dans un sachet papier étiqueté pour stockage.

Ceci explique peut-être cela... Je n'ai jamais eu de problème fongique dû à mes semences, même s'il m'arrive occasionnellement de voir un plant de tomate dans la serre contracter une maladie cryptogamique (majoritairement l'alternariose qui ne touche quelques feuilles), et même dans ce cas cela reste très localisé et je me contente de couper les feuilles (ou parties) atteintes et il continue sa vie durant la saison. Je n'ai jamais fait d'estimation pour juger de la perte de production engendrée par le champi mais vu la quantité de pieds plantés, ça reste dans la limite des pertes acceptables :wink:
Plus je pédale moins vite et moins j'avance plus vite.
Ma liste d'échanges

Avatar de l’utilisateur
Mike Lyne
Administrateur - Site Admin
Messages : 14793
Inscription : 25 Août 2009 18:34
Localisation : Pas-de-Calais - Entre Artois et Ternois

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Mike Lyne » 21 Juil 2016 16:10

Michèle a écrit :Willy, il n'y a rien des scientifique dans mon commentaire. J'ai souvent observé que ces maladies étaient présentes à la fois au potager et sur des plants en pot, en terreau stérile acheté en jardinerie. Ce terreau devrait être exempt des spores, non? Voilà qui explique mon commentaire. Je préfère être prudente et éviter de récolter les graines provenant des plants touchés.


C'est une base élémentaire de prudence : pas de prélèvement de graines sur plants malades, à moins éventuellement d'avoir les techniques, voir "substances" (que je n'ose dire issues de la phyto de synthèse, pure chimie) pour désinfecter les graines ensuite.

La phase macération, si elle a son importance n'évite pas tout. De plus je vois des encouragements à des pratiques "élastiques" où certains font des raccourcis effarants quand on y pense, et où le "parfois" finit par devenir "toujours".




La Sélection Conservatrice des Variétés Potagères sur les Fermes (François DELMOND, Membre du Réseau Semences Paysannes) a écrit :....

• LA SÉLECTION MASSALE NÉGATIVE

Ou sélection massale par le dessous: le travail consiste à éliminer les plantes qui ne conviennent pas.

• LA SÉLECTION CONSERVATRICE DES ANNUELLES

La population doit d’abord être examinée du point de vue des maladies. Toutes les plantes atteintes par des virus, des champignons ou des parasites sont alors éliminées. Ensuite, les sujets qui ne correspondent pas à l’image de la variété sont rejetés, c’est-à-dire, dans le cas des légumes, récoltés. Ceux qui restent fleurissent et font leurs graines.

Avatar de l’utilisateur
Chriscal
Messages : 11910
Inscription : 06 Juil 2010 16:57
Localisation : Bossière, près de Gembloux,Belgique

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Chriscal » 22 Juil 2016 15:55

Pour celle-ci, j'ai besoin de votre aide, c 'est quoi ?

WP_20160721_10_07_17_Rich_DxOR.jpg
Christian, l'hydroponiaque :P
Les piments et tomates en partage

Avatar de l’utilisateur
Mike Lyne
Administrateur - Site Admin
Messages : 14793
Inscription : 25 Août 2009 18:34
Localisation : Pas-de-Calais - Entre Artois et Ternois

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Mike Lyne » 22 Juil 2016 16:31


Avatar de l’utilisateur
Michèle
Messages : 15589
Inscription : 28 Sep 2006 00:32
Localisation : Repentigny, Québec

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Michèle » 22 Juil 2016 17:40

Je pencherais du même avis que Mike Lyne.

Les feuilles sont-elles humides, voire mouillées lorsque tu les froisse? Surtout en dessous?

Si oui, la carence viendrait d'une difficulté du plant à assimiler les nutriments plutôt qu'un manque de nutriments dispos dans le sol. Le plus souvent la cause est un sol trop gorgé d'eau. Je ne serais pas surprise que ce soit un manque de phosphore. Laisser sécher le sol, supprimer les feuilles touchées et observer si cela persiste ou non .

Avatar de l’utilisateur
Myrtille
Messages : 520
Inscription : 01 Fév 2016 11:27
Localisation : Agde

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Myrtille » 22 Juil 2016 21:01

:D
Super intéressant ce topic,
merci à vous tous,
pour une débutante comme moi, c'est out simplement :genial:
:coucou:

Avatar de l’utilisateur
Chriscal
Messages : 11910
Inscription : 06 Juil 2010 16:57
Localisation : Bossière, près de Gembloux,Belgique

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Chriscal » 23 Juil 2016 19:41

Michèle, dans les Airpot, on est plus dans la quasi sécheresse que dans l'inondation :mdrrr:
Comme chaque gouteur est réglable, tant que je vois pas de signe de déshydratation, je ne change rien, elles sont alimentées au goutte-à-goutte 3 fois 1 minute par jour, leur terre n'est jamais gorgée d'eau.

Ce qui m'embête, c'est que tout le plant est de cette couleur

WP_20160723_14_09_37_Rich_DxOR.jpg


Alors que les voisins, dans le même substrat et arrosés de même se portent plutôt bien

WP_20160723_14_11_23_Rich_DxOR.jpg
Christian, l'hydroponiaque :P
Les piments et tomates en partage

Avatar de l’utilisateur
Michèle
Messages : 15589
Inscription : 28 Sep 2006 00:32
Localisation : Repentigny, Québec

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Michèle » 24 Juil 2016 11:52

On peut dire que je suis dans le champs! :doh:

Avatar de l’utilisateur
Chamois
Messages : 2452
Inscription : 01 Juin 2010 19:58
Localisation : Vercors

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Chamois » 25 Juil 2016 22:24

Bonjour Chriscal,

De passage par là, je me permets de déposer quelques éléments de réflexions.

1. Pour ton dernier plant je serais assez catégorique aussi pour dire que c'est une carence en phosphore.
Une carence phosphorique peut être induite par :
- Un manque dans le sol (genre terreau végétal car le phosphore à l'état naturel vient du minéral). J'ai mis 3 ans à m'apercevoir que la terre à planter d'Or Brun était très pauvre en phosphore.
=> Mélanger son terreau avec de la vrai terre. Ça ne sert à rien d'ajouter des cailloux, il faut environ une centaine d'année avant que leur phosphore soit assimilable par les plantes.
=> Apport de poudre d'os marine. Ce sont des arrêtes broyées très riches en phosphore, mélangé dans un sol la plante met environ 3 semaines avant de l'assimiler. C'est une assimilation lente mais durable et sans risque de griller les racines.
- Une exposition prolongée à un temps froid et/ou humide. Le froid ralenti l'assimilation du phosphore par la plante, sachant que le phosphore permet entre autre (si j'ai bien lu), l'assimilation des nutriments par la plante... genre le serpent qui se mord la queue, c'est pour ça que plus la carence est forte et plus la plante a du mal à redémarrer. A 1000m d'altitude, le froid il faut apprendre à le gérer avec les tomates... :wink: surtout quand sa terre est pauvre en phosphore... :mrgreen:
=> Pour rétablir rapidement une carence en phosphore du au froid, moi j'utilise un engrais liquide spécial tomate. Les engrais liquides sont assimilés beaucoup plus vite que les engrais solides. En 2j je vois déjà les nervures qui reprennent du vert à la place du violet (si la carence n'est pas trop prononcée, genre après 2-3j de pluie continue en même temps qu'un coup de froid). La pluie qui tombe du ciel donc froide et refroidie les racines bien plus vite qu'un simple temps froid sans humidité.

Les symptomes que tu as sont caractéristiques d'un plant qui subit un temps froid et humide pendant une durée prolongée, à vue de pif je dirais au moins 2 semaines dans ton cas. L'évolution c'est d'abord les nervures violettes, ensuite c'est la feuille qui devient + ou - violette et enfin ce qui restait de vert jaunie, là ça commence à être sévère et ça met du temps à repartir (en plus de la carence, les feuilles n'assurent plus la photosynthèse).

Dans ton cas, c'est très bizarre qu'un seul plant soit touché, du coup moi je changerais la terre de ton pot, tu as peut-être une bestiole dedans qui bouffe les racines et qui fait que ton plant n'arrive plus à se nourrir correctement. Tu peux en profiter pour mettre de la poudre d'os marine dans ta nouvelle terre, ça ne pourra que lui faire du bien + un apport d'engrais liquide en attendant qu'elle puisse assimiler la poudre d'os marine.

Voilà mon humble avis pour le premier point... :D

2. Pour ce qui est des autres maladies, pour tout ce qui est cryptogamique, moi j'utilise des huiles essentielles et ça marche bien, redonnons à la nature ce qu'elle même produit et nous offre... :wink: je vais faire un poste en donnant des exemples des résultats que j'ai déjà obtenus.

3. Transmission par les graines.
J'ai essayé cette année de traiter certaines graines issues d'un plant qui commençait à être malade à l'autre bout de la plante, toujours à base d'huile essentielles (qui pénètrent sous la peau humaine), donc pourquoi pas sous la coque de celle-ci qui est poreuse puisqu'elle laisse passer l'eau pour la germination.
J'ai essayé 2 modes opératoires différents : Plonger les graines 2h dans une eau avec HE (diluées au dispersant), et d'autres graines à germer sur un sopalin imbibé d'eau + HE (diluées au dispersant). Dans deux cas les graines ont germées et dans les deux cas les plants étaient beaux et parfaitement saint jusqu'à 30cm, ensuite je les ai donné (en expliquant tout ça à la personne).
J'ignore si le traitement a été déterminant, mais je reste convaincu que la méthode fonctionne au moins pour les spores fongiques qui restent sur les graines. Il y a des HE antifongiques, dont les propriétés ont été étudiées et confirmées en laboratoire.
Il y a aussi des HE antivirales, je suis persuadé qu'il y a aussi des possibilités à explorer de ce coté.

J'ai eu cette idée cette année pour assainir les graines en fin de semi, mais il faut que je fasse d'autres essais pour voir jusqu’où on peut aller coté dosage car plus c'est fort en HE et plus c'est efficace. Le top je pense, serait de laisser 1j les graines dans une solution eau+HE avant la mise en germination, par contre là attention au dosage...

Régis

Avatar de l’utilisateur
Chriscal
Messages : 11910
Inscription : 06 Juil 2010 16:57
Localisation : Bossière, près de Gembloux,Belgique

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Chriscal » 25 Juil 2016 23:00

Salut Chamois :coucou:

Merci beaucoup, c'est limpide, dès demain, changement de substrat et ajout de phosphore (en hydroponie, nous avons plusieurs sources liquides).
J'attends avec impatience ton post sur les HE, as-tu vu ce que donne l'HE d'orange douce sur le mildiou ?

A++
Christian, l'hydroponiaque :P
Les piments et tomates en partage

Avatar de l’utilisateur
Chamois
Messages : 2452
Inscription : 01 Juin 2010 19:58
Localisation : Vercors

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Chamois » 25 Juil 2016 23:11

Oui j'avais répondu sur le poste, et j'avais trouvé ça très intéressant car l'HE d'orange n'est pas antifongique, c'est son action desséchante je pense qui en avait déterminé l'efficacité. Ça m'avait d'ailleurs donnée des idées et je l'ai gardé dans un coin de ma tête :wink: .

Pour ton changement de substrat, regarde bien si tu vois des choses bizarres dedans et dis nous.

Avatar de l’utilisateur
Chriscal
Messages : 11910
Inscription : 06 Juil 2010 16:57
Localisation : Bossière, près de Gembloux,Belgique

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Chriscal » 25 Juil 2016 23:31

Désolé, j'ai de gros problèmes de mémoire, maintenant que tu le dis, je me souviens de ton passage :oops: :oops: :oops:
Christian, l'hydroponiaque :P
Les piments et tomates en partage

Avatar de l’utilisateur
Chriscal
Messages : 11910
Inscription : 06 Juil 2010 16:57
Localisation : Bossière, près de Gembloux,Belgique

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Chriscal » 27 Juil 2016 07:41

J'ai donc procédé au changement, voici le plant avant

WP_20160726_10_24_18_Rich_DxOR.jpg
WP_20160726_10_24_30_Rich_DxOR.jpg


Il est loin, je ne crois pas pouvoir le récupérer...
Retrait de l'Airpot, l'extérieur est plutôt sec, ce qui me semble normal, puis des racines à la "Airpot"

WP_20160726_10_26_08_Rich_DxOR.jpg


Et de la vie dans le substrat

WP_20160726_10_27_11_Rich_DxOR.jpg


Le fond me semble aussi normal

WP_20160726_10_27_25_Rich_DxOR.jpg


En retirant prudemment le substrat, je n'ai rien remarqué de spécial, les racines sont blanches, drues...
Je n'ai donc pas poussé le déshabillage trop loin, question de limiter quelque peu le stress de ce pauvre plant.

Rempoté avec la moitié de nouveau substrat et arrosé avec nutriment 2 - 7 - 4

WP_20160726_10_40_45_Rich_DxOR.jpg


Puis j'ai passé en revue le substrat retiré, vraiment rien de spécial

WP_20160726_10_42_54_Rich_DxOR.jpg


L'avenir nous dira si cela a servi à autre chose qu'à m'apprendre à reconnaître cette carence, ce qui est déjà beaucoup :super:
Christian, l'hydroponiaque :P
Les piments et tomates en partage

Avatar de l’utilisateur
JCBora
Messages : 746
Inscription : 07 Jan 2016 11:10
Localisation : ESTANCARBON Haute Garonne sud 380 m

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar JCBora » 27 Juil 2016 09:12

J'ai eu un peu la même chose sur un plan de bérao et un cœur de bœuf. Je les ai plantés en pleine terre il y a une semaine, ils commencent à refaire de la feuille au bout des branches, mais les derniers bouquets n'avaient pas noué. J'ai ramassé les 3 tomates dès que possible et j’attends les effets. Je n'ai rien vu dans le substrat non plus, mais je n'ai pas ton système d'irrigation et je pense que j'ai eu des alternances trop prononcées de sécheresse/humidité (trempage et exposition sud sud est contre un mur).

Avatar de l’utilisateur
Chamois
Messages : 2452
Inscription : 01 Juin 2010 19:58
Localisation : Vercors

Re: Est-ce vraiment possible ?

Messagepar Chamois » 27 Juil 2016 20:53

C'est surprenant ton histoire...
Pourtant je persiste à penser que c'est un pb de carence et notamment de phosphore au vu des nervures violettes que l'on voit clairement sur la photo où tu tiens une feuille dans ta main.

Est-ce que c'est une terre de jardin ou un terreau (ça ressemble + à un terreau, donc végétal, donc forcément pauvre en phosphore pour des tomates) ? Est-ce que tes plants ont subit le froid et/ou l'humidité pendant un certain temps ?
Peut-être qu'après une période de froid cette variété l'a moins bien supporté...(??) Est-ce une variété plus gourmande que les autres autour ?

En tout cas je pense qu'avec un rempotage et un apport d'engrais liquide elle devrait reprendre petit à petit. En fin de saison quand tu la déporteras, moi je regarderais quand même le centre sous la tige pour voir s'il n'y a vraiment rien (tu as eu raison de ne pas le faire maintenant car c'est sûr que c'est un stress pour la plante et ce n'est pas forcément facile sans détériorer les racines).


Revenir vers « Techniques de culture de la tomate »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités