ACTINIDIA - KIWI

Arbres et arbustes fruitiers de nos jardins

Modérateurs : jeanmi22, JCBora, verger, grumpy

Jacques

ACTINIDIA - KIWI

Messagepar Jacques » 11 févr. 2009 18:38

ACTINIDIA - KIWI


La culture
Elle peut se faire mono-thalle ou poly-thalle, c’est à dire en forme de buisson. Le deuxième système permet d’atteindre plus rapide une structure et mettre à disposition plus de pousse pour la fructification.
Les opérations de taille doivent se faire à la fin de l’hiver avant que la plante ne bourgeonne.
Sinon risque d’émission d’une abondante coulure avec perte de sève et affaiblissement de la plante.

La plante fleurit en mai-juin un ou deux mois avant de faire des pousses.
La production à lieu la 3me année après la bouture.
Longueur, jusqu’à 10m

Il requiert des terrains légers, moyennement frais, qui soient filtrant et qui drainent bien. Car ses racines s’asphyxient rapidement. Le PH doit être neutre ou légèrement acide.
S’adapte aux climats chauds, doux et humides en été. Il nécessite un degrés d’humidité élevé d’une manière générale. Il supporte bien les basses températures en hiver. Ses principaux ennemis sont les gelées de printemps et les vents forts.
Floraison en Juin.
Fructification en Novembre.

Greffe
On peut la pratiquer bien que le moyen le plus simple soit le marcottage.

Le porte-greffe est un pied franc.
Elle se réalise sur la plante en conteneur, sur des sujets de 3 à 4 ans ayant un diamètre d’au moins 2cm.

Greffe de bourgeon dormant mallorquine et bourgeon dormant « Chip-Budding » jusqu’à la fin du printemps, avant l’hiver.
On prend des plantes jeunes de 1,5 an à 2 ans.

Techniques de « pua » :
· Fente anglaise simple ou double.
· Triangulaire (du milieu de Février au début de Mars).
On prend une « pua » sur un sarment de 1cm de diamètre, cylindrique et non spiralé, et pourvu de 3 à 4 yeux.
La soudure est rapide et la greffe peut se développer en même temps que les autres branches. Dans ce cas il faut éliminer les fleurs de la première année.

Regreffage par fente pleine en Février :
· Pour changer de variété, les plantes étant adultes.
· Pour greffer Male et Femelle sur le même support. C’est un moyen d’économiser un pied male.

Pergola Double


Distance entre les plantes 6m, entre les rangées 4,5m
Support
Piquets de 2,40m séparés de 6m
Fil de fer central et deux autres latéraux séparés entre eux de 1,6m, soutenus par une barre horizontale à 2 m


Taille de Formation
Première phase végétative
On cultive la pousse la plus vigoureuse et on la conduit sur le fil de fer central.
On peut cultiver une autre pousse ou bien adopter le système deux thalles en conduisant un second cordon sur le même fil central mais dans un sens contraire.
Elimination des pousses faibles ou mal disposées.

Premier hiver
On attache les prolongations des cordons sur les fils. On les raccourcit s’ils sont trop faibles.

Seconde phase végétative
Eclaicissement de la végétation.
Rénovation des cordons permanents avec les pousses effectuées durant l’été.

Phases ultérieures
Voir « taille de production » et la culture de nouvelles pousses pour le remplacement graduel des branches.


Taille de Production
La plante produit sur les sarments de l’année. C’est pourquoi elle doit être soumise à une rénovation permanente.
Si l’on taille les branches de 2 ans, cela produira des pousses qui seront porteuses de bourgeons floraux.

Taille en sec
A la fin de l’hiver, éliminer les sarments qui ont produit.
On coupe les rameaux d’un an de développement moyen à 2 ou 5 yeux. Les sarments les plus vigoureux s’élimine à la base

Taille en vert
Elle est indispensable. Elle permet d’augmenter la teneur en sucre et de favoriser la maturité des fruits.
On la fait en 3 périodes : JUIN, AOUT, SEPTEMBRE.
Eclaircissement des sarments du tronc en les coupant à la base.
Elimination des rejets.
Etêtage des sarments les plus vigoureux.


Varietes
Hayward. Fruit cylindrique de bonne conservation. C’est la variété la meilleure et la plus apprécie pour ses qualités gustatives.
Abbot.
Bruno.
Monty.

Polinisateur (pied mâle).
Tomuri.
Matua.

Pour obtenir la fructification avec un seul pied, il convient de planter une des trois variétés auto-fertiles( par monoécie) actuellement commercialisées : 'Jenny ', 'Solo' ou 'Oriental Delight '.


Faire fructifier Actinidia arguta sur un seul pied
L'espèce, connue du (grand?) public sous le nom de 'Kiwai' '(ancienne dénomination commerciale inventée par Daniel Gélin, l'initiateur de la production commerciale en France de cette espèce, mais qu'il a abandonnée depuis longtemps), est dioïque et il faut donc un couple pour que la femelle fructifie. Pour obtenir la fructification avec un seul pied, il convient de planter la variété auto-fertile (par monoécie) nommée 'Issai'.

Ordre de grandeur relatif des volumes des espèces d'Actinidia
Lorsque l'on a la pratique de l'espèce d'Actinidia la plus courante (Actinidia deliciosa, anciennement chinensis, le plus souvent dans sa variété 'Hayward') et que l'on veut essayer d'autres espèces, il est bon d'avoir à l'esprit des ordres de grandeur relatifs de volume. Si l'on considère le volume adulte de l'espèce précitée comme base 100, on peut retenir, pour choisir le lieu de plantation ou déterminer les espaces séparatifs, pour Actinidia arguta : 80%, pour Actinidia melanandra et Actinidia polygama : 60%, pour Actinidia kolomikta : 30%.

Actinidia polygama : Attention aux chats
J'avais lu dans une revue spécialisée que les chats sont très sensibles à l'odeur de certaines espèces d'Actinidia, qui les rend comme fous et les incite à s'acharner sur la plante avec frénésie. Je puis confirmer désormais que c'est vrai. J'ai retrouvé un jeune plant d'Actinidia polygama rabattu au sol en une bouillie lacérée parsemée de poils ne laissant pas de doute sur l'auteur de la destruction. J'ai donc pris la précaution de protéger tous mes plants d'Actinidia polygama et d'Actinidia kolomikta (qui provoquerait le même comportement) d'un grillage à mailles soudées de 1 mètre de haut, disposé en rond autour du tronc à cinquante centimètres de celui-ci et maintenu par des piquets d'acier plastifié. Pour des raisons esthétiques, je projette d'enlever cette protection lorsque les plantes auront atteint leur taille adulte et disposeront d'un tronc solide.

Retourner vers « Nos fruitiers . »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité